Accidents de voiture mineurs : un guide de survie minute par minute

Que faire en cas de collision mineure avec un autre véhicule sur la route ?

Les 30 premières secondes

  1. Restez dans votre voiture
  2. Mettez vos feux de détresse et vos phares en pleine lumière
  3. Coupez le moteur
  4. Serrez le frein à main
  5. Respirez profondément
  6. Vérifiez que vos passagers, en particulier les enfants et les personnes âgées, vont bien

Après 30 secondes

  1. Vérifiez les signes d’agressivité de l’autre conducteur
  2. Si l’autre conducteur est agressif, restez dans la voiture et appelez la police
  3. Si l’autre conducteur se comporte de manière raisonnable, ouvrez votre porte et sortez
  4. Rappelez-vous que tout le monde a un taux d’adrénaline élevé dans cette situation et essayez de penser calmement
  5. Appelez la police

Les 4 minutes d’après

  • Demandez-vous si vos passagers sont plus en sécurité à l’intérieur de la voiture ou à l’extérieur.
  • Demandez aux conducteurs à proximité leurs coordonnées et s’ils sont prêts à servir de témoins.
  • Parlez à l’autre conducteur, mais ne reconnaissez jamais votre responsabilité dans l’accident.
  • Laissez la voiture où elle se trouve jusqu’à l’arrivée de la police, même si elle fait obstruction.

Les 5 minutes suivantes

  1. Prenez des photos des voitures et des plaques d’immatriculation. Essayez discrètement d’inclure l’autre conducteur dans vos clichés
  2. Prenez des photos du carrefour et du tracé de la route où l’accident s’est produit. Indiquez l’état de la route et les conditions météorologiques
  3. Prenez des notes. L’autre voiture roulait-elle avec des phares ? L’autre conducteur portait-il des lunettes de vue ou de soleil ? L’autre conducteur semblait-il distrait par les enfants ou tout autre objet dans la voiture ? L’autre conducteur avait-il bu, téléphoné ou fumé lorsque l’accident s’est produit ?

Les 15 minutes d’après

  • La police devrait déjà être arrivée. Répondez à leurs questions et restez calme.
  • Faites part à l’agent de police de toute observation pertinente, par exemple si l’autre conducteur utilisait un téléphone ou n’avait pas de phares allumés.
  • Déplacez votre véhicule une fois que l’agent de police a effectué les mesures ou autres observations nécessaires.
  • Demandez à l’agent de police quelle est la prochaine étape. Y aura-t-il des poursuites judiciaires ?
  • L’agent de police peut vous indiquer si votre véhicule peut être ramené chez vous en toute sécurité.
  • Assurez-vous que l’agent de police vous donne un numéro d’incident ainsi que son nom et son numéro.
  • Si votre véhicule ne peut pas être conduit, appelez un service de récupération de véhicules.

Plus tard

Appelez votre compagnie d’assurance et demandez-lui une liste des ateliers de réparation de carrosserie avec lesquels elle traite dans votre région.

Votre assureur aura très certainement une liste de réparateurs agréés. Il s’agit d’entreprises que l’assureur a inspectées et jugées acceptables. De nombreuses entreprises gonflent les devis s’ils savent que la facture sera payée par une compagnie d’assurance. Les devis fournis par les réparateurs agréés ont été jugés raisonnables et non gonflés.

Le garage reçoit une grande partie de son activité des compagnies d’assurance ; il est donc bien motivé pour s’en tenir à leurs règles et ne pas ajouter des réparations de dommages ne résultant pas de l’accident assuré.

Pour recevoir le statut d’agrément, le carrossier devra disposer de gabarits, d’ateliers de peinture et de fours pour chauffer les pièces peintes afin de garantir que le travail est conforme à la qualité d’origine.

Pendant que votre voiture est chez le carrossier, demandez-lui un devis pour réparer tout autre dommage de carrosserie qui n’a pas été causé par l’accident. Vous devrez payer ces travaux vous-même, mais le prix sera probablement inférieur à celui que vous auriez payé si vous étiez entré dans la rue pour les faire effectuer.

Pensez sécurité

Quoi qu’il en soit, que vous soyez un conducteur expérimenté ou moins expérimenté, comme le sont les conducteurs mineurs, pensez aux éléments indispensables pour assurer votre sécurité au volant. La sécurité passant par un véhicule bien entretenu et répondant aux normes en vigueur en matière de sécurité routière.
Dans ce sens, pensez notamment à vérifier le gonflage idéal de vos pneus, au bon entretien de votre système de freinage, ou encore à une bonne visibilité sur la route, en optant, par exemple, pour une meilleure vision avec des ampoules H7.
Un véhicule bien entretenu vous vous permettra d’éviter au maximum d’avoir à mettre en application ces conseils de survie présentés dans cet article.

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *