Comment partager pacifiquement la route avec les camions

Un camion et une voiture

Dans les journaux télévisés locaux, vous entendrez peut-être parler d’un camion hors de contrôle qui anéantit une voiture pleine de gens ou détruit des biens. Les médias dramatisent les faits, rejetant souvent la faute sur les camionneurs. Or, bien souvent, ce n’est pas le cas. Dans la plupart des cas, les camionneurs sont des conducteurs responsables qui font preuve de diligence en matière de sécurité routière. 

Il existe quelques problèmes courants que les camionneurs rencontrent avec les automobilistes. Ces problèmes sont aussi souvent ceux qui sont le plus souvent mentionnés dans les demandes d’indemnisation. Êtes-vous coupable de l’une de ces pratiques ?

1. Freiner cette habitude: Tout le monde se retrouve un jour ou l’autre coincé derrière un gros camion. L’étape suivante la plus logique est alors de changer de voie pour dépasser le camion. Cela ne pose aucun problème, mais le problème réside dans le fait qu’un véhicule se retrouve sur la voie du camion juste devant lui, puis freine pour prendre un virage ou ralentit tout simplement, point final. Ce que la plupart des automobilistes ne prennent pas en compte, c’est que les camionneurs ont besoin de beaucoup d’espace pour ralentir, au moins deux à trois fois plus que les véhicules de tourisme.

2. Coucou, maintenant tu les vois, maintenant tu ne les vois plus. Ce jeu de cache-cache est très gênant pour les camionneurs. Les gros camions ont plusieurs angles morts qui empêchent les conducteurs de voir les autres automobilistes qui aiment y traîner. La meilleure chose à faire est de dépasser le camion ou de rester à une distance confortable derrière lui. En cas de doute, vérifiez les rétroviseurs latéraux du camion. Si vous pouvez les voir, il y a de fortes chances qu’ils puissent vous voir aussi.

3. Reculez et essayez à nouveau: À notre époque de technologie, les gens sont plus habitués aux résultats instantanés et détestent attendre quoi que ce soit. Malheureusement, lorsque de gros camions doivent reculer dans un espace, il faut parfois plusieurs essais pour réussir. Les automobilistes devraient apprécier le fait que ces camions sont plus gros qu’eux et laisser les camionneurs faire leur travail. La patience peut être une vertu !

4. Donner une leçon: Certains conducteurs de véhicules de tourisme aiment essayer de donner une leçon aux camionneurs. Parfois, les conducteurs pensent que les gros camions vont trop vite ou trop lentement. Ils accélèrent donc pour dépasser le camionneur, puis reviennent dans la voie du camionneur et ralentissent ! De nombreux parents disent à leurs enfants : « Occupe-toi de toi-même », et il serait bon que les autres automobilistes suivent ce conseil. Laissez aux gendarmes et aux policiers le soin de faire respecter le code de la route.

Le bon sens est la base de tous ces problèmes. Chaque personne conduisant sur la route est responsable d’elle-même. En faisant preuve d’un peu de bon sens, de nombreux accidents impliquant de gros camions et des véhicules de tourisme pourraient être évités. Le vieil adage « Mieux vaut prévenir que guérir » s’applique certainement !

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *