Triumph Spitfire : histoire de ce modèle de voiture

Si vous êtes amateur de voitures de sport, vous avez sans doute déjà entendu parler de la Triumph Spitfire. Ce modèle a figuré pendant de longues années dans le top des automobiles de course. Vous souhaitez avoir plus d’informations sur celui-ci ? Découvrez dans cet article l’histoire de cette fameuse voiture, depuis sa conception à sa raréfaction sur le marché. 

Les origines de la voiture Triumph Spitfire

Les origines de la Spitfire voiture remontent à l’année 1957. À cette époque, le constructeur Triumph venait tout juste de mettre sur le marché l’un de ses modèles. Il s’agit de la Herald. Bien que celui-ci ait connu du succès, l’entreprise devait innover pour ne pas laisser la concurrence prendre le dessus. 

C’est ainsi que le projet de construction d’un véhicule de course à prix abordable a vu le jour. Il fut dénommé Bomb. À la tête de l’initiative se trouvait Harry Webster, ingénieur en chef à Triumph. En septembre 1960, il prit contact avec le carrossier italien qui avait dessiné la Herald. Il s’agit de Giovanni Michelotti. 

Suite à de nombreuses tentatives pour trouver le juste milieu entre performance, esthétique et accessibilité tarifaire, celui-ci propose le premier prototype de ce qui sera la Triumph Spitfire plus tard. Malheureusement, après son envoi, le constructeur avait eu à faire face à une grande crise, à l’époque. En conséquence, le projet Bomb a été mis en suspens tout simplement.

En avril 1961, la société est rachetée par Leyland Motors. Lors d’une visite guidée, le nouvel ingénieur en chef, Stanley Markand, voit le prototype et est séduit. Il demande alors à Webster d’amorcer l’étude de sa mise en production. Quelques mois plus tard, le projet est approuvé par le Conseil d’administration.

La construction de l’automobile

La construction de la voiture Triumph Spitfire a officiellement démarré à la fin de l’année 1961. Cependant, vous devez savoir que quelques ajustements techniques ont été réalisés. En effet, il a été retenu que ce modèle devrait posséder deux places et non 4. 

Par ailleurs, en raison de la difficulté à se procurer la carrosserie de l’Herald, l’entreprise a opté pour celle en acier à défaut du modèle en fibres de verre. Ceci, parce qu’elle était plus rigide et pratique. En outre, le moteur 948 du prototype est changé par une cylindrée augmentée à 1147 cm3. Cela permit à la petite voiture sportive de montrer de meilleures performances. 

L’autre changement qui a lieu lors de la construction de la Triumph Spitfire, c’est le remplacement des freins à tambour par les modèles à disques. Grâce à cela, cette automobile pouvait aisément s’arrêter, quelle que soit la vitesse de course bien entendu. 

S’agissant du design, sachez que quelques modifications ont aussi été de rigueur. Il s’agit notamment de l’installation de vitres latérales et de la simplification de l’intérieur. Tels étaient les caractéristiques de la première version de cette voiture : la Spitfire 4.

La production intensive de ce véhicule 

À la présentation de ce véhicule, lors du salon de l’automobile de Londres Earls Court le 17 octobre 1962, plusieurs commandes ont été rapidement passées. En conséquence, le constructeur a démarré sa production à grande échelle. Celle-ci était centrée au niveau de l’usine Standard-Triumph de Canley. 

Néanmoins, sachez que certaines pièces provenaient d’autres établissements. À titre illustratif, les châssis étaient confectionnés à Birmingham par la Forward Radiator company. Quant aux éléments de suspensions, ils étaient conçus à l’usine de Alford & Adler dans l’Hertfordshire. 

Une fois toutes les pièces rassemblées, la Spitfire 4 est montée. Cela dit, vous devez savoir qu’avec le temps, plusieurs autres versions ont vu le jour. Il s’agit notamment de :

  • la Spitfire 4 Mk2 ;
  • la Spitfire Mk3 ;
  • la Spitfire MkIV ;
  • et la Spitfire 1500.

Elles bénéficient de différentes améliorations. La première est équipée de coussinets d’arbres de cames et d’un robinet de purge de circuit de refroidissement au niveau du bloc moteur. Ses portières sont également renforcées avec des garnitures. La deuxième possède un nouveau moteur. Il s’agit de la cylindrée 1296. 

Au niveau de la troisième, en plus de ces modifications, la partie arrière est entièrement revue avec un pan coupé et un pare-choc d’une seule pièce. Quant à la quatrième, elle est équipée d’un moteur 1500 cm3. Il n’est donc pas surprenant que le nombre d’exemplaires vendus pour cette dernière soit supérieur à celui des autres. 

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.