Les chaussettes à neige sont-elles efficaces ?

Pour les automobilistes, l’hiver représente une saison particulièrement éprouvante au cours d’une année. Les routes sont pour la plupart impraticables, sans compter les risques d’accident qui sont accrus. Heureusement, les structures de développement d’équipements de protection ont pensé aux chaussettes à neige. Mais s’agit-il vraiment d’une solution efficace ?

Chaussettes à neige : qu’est-ce que c’est ?

Les chaussettes neige Musher Antiglisse jouent un rôle similaire à celle des chaînes à neige. Elles permettent aux véhicules de circuler librement sur un sol enneigé pendant l’hiver. Ce sont des équipements d’hiver spécifique antidérapant et amovible à placer sur les pneus. Toutefois, il faut indiquer que de nombreuses personnes émettent encore des doutes quant à leur fiabilité. Cela s’explique en partie par le fait que les modèles de premier prix ont tendance à se déchirer rapidement.

Les modèles haut de gamme sont en revanche un peu plus efficaces, notamment sur les routes conçues avec des bitumes secs. Avec les récentes avancées technologiques, les chaussettes à neige sont plus efficaces même dans des conditions difficiles. Pour bénéficier de leurs atouts, il faut toutefois au préalable définir le type d’usage et l’utilité escomptée.

Des équipements utiles pour les véhicules

voiture dans la neige

En termes d’efficacité des chaussettes à neige, tout dépend du modèle que vous utilisez. Bien entendu, les équipements entrés de gamme seront moins performants comparativement aux modèles haut de gamme. Pour ce dernier en particulier, de nombreux tests prouvent qu’elles sont tout aussi efficaces que la chaîne à neige. Qu’elles soient en matériau composite ou en métal, les chaussettes à neige haut de gamme présentent des performances remarquables.

Les résultats sont satisfaisants tant au niveau de l’adhérence en virage, des distances de freinage qu’au niveau de la motricité. Celle-ci est plus protégée d’ailleurs quand vous roulez spécialement avec une voiture dotée d’une boîte automatique. Seulement, il est fortement déconseillé de rouler avec les chaussettes à neige sur les terrains secs. Autrement, l’équipement s’usera en peu de temps au risque de créer des trous sur la bande de roulement. Patientez donc les premières pertes d’adhérences avant de monter sur des chaussettes en prévention.

Efficacité des chaussettes à neige

Les chaussettes à neige souvent fabriquées à base de fibres de polyester se placent facilement autour des pneus des véhicules. Tout comme les chaînes à neiges, elles sont pratiques pour redonner de la motricité et de l’adhérence au véhicule lors des conduites sur neige. En plus de ceci, elles s’avèrent essentielles pour les véhicules qui ne peuvent recevoir de chaîne à neige. Elles sont donc une meilleure alternative et présentent de nombreux avantages non négligeables :

  • Un système de pose intuitif et très facile : en moins de 5 minutes (comparativement aux chaînes qui requiert entre 5 et 20 min), vous pouvez poser les chaussettes à neige. Le montage peut se faire avant de rencontrer la neige sur une aire de chaînage
  • Homologuées à la réglementation routière B26 : cela garantit la fiabilité de ses équipements qui sont d’ailleurs brevetés par l’INPI et qui sont compatibles avec tous les types de véhicules. Ces chaussettes sont efficaces tant sur la neige, le bitume sec que sur du verglas
  • Conduite confortable : au cours de l’utilisation des chaussettes, vous ne ressentez aucune vibration ni bruit. Cela s’explique par le fait qu’elles sont dépourvues de couture à mémoire de forme

En outre, le prix des chaussettes à neige est abordable à l’opposé des chaînes à neige. Elles ont une bonne adhérence et sont faciles à transporter. L’entretien est également facile à réaliser, ce qui vous permet de les garder toujours propres.

Comment utiliser les chaussettes à neige ?

voiture dans la neige

Bien que les chaussettes à neige soient efficaces sur les routes, notez qu’elles modifient profondément le comportement du véhicule. En conséquence, l’automobiliste doit adapter sa conduite en prenant certaines mesures pour bénéficier de l’efficacité de ces équipements. D’abord, il doit rallonger les distances de sécurité avec les autres usagers puisque les distances de freinage sont supérieures.

Aussi, il doit adopter une conduite souple, sans accélération brusque et sans coups de volant intempestifs. Dans le même temps, il doit faire une accélération progressive surtout au niveau des montées à la suite d’un arrêt. En outre, les spécialistes recommandent aux automobilistes de rouler sur des pentes ou des montées trop raides.

Avatar photo

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *