Comment financer le permis de conduire

Si vous avez une bonne santé et que votre situation financière ou celle de votre famille le permet, vous pouvez financer votre permis de conduire vous-même. Cependant, lorsque ces deux conditions ne sont pas réunies, vous pouvez vous tourner vers les aides sous conditions. Voici l’essentiel à savoir sur le sujet.

Utilisez votre compte personnel de formation (CPF)

Vous disposez d’un compte personnel de formation ? C’est peut-être le bon moment pour vous en servir. Il peut vous permettre de passer le permis de conduire dans les catégories B, C1, C, D1, D, C1E, CE, D1E, et DE. Cependant, le permis cpf ne peut être obtenu que lorsque le demandeur remplit deux conditions importantes.

La première est relative à l’ambition personnelle. En effet, ce permis doit être obtenu pour la mise en place d’un projet professionnel. La deuxième disposition vise à présenter une certification sur l’honneur. Cette dernière viendra appuyer votre première déclaration.

Obtenez votre permis à 1 € par jour si vous êtes âgé de 15 à 25 ans

Si vous n’avez pas un compte professionnel de formation qui peut vous permettre d’obtenir votre permis cpf, vous pouvez procéder autrement. Vous pouvez payer une cotisation de 1 euro par jour. En réalité, cette dépense sert à rembourser le prêt du gouvernement pour l’obtention de votre permis de conduire. Le montant de ce dernier peut varier entre 600 et 1 200 euros. Pour bénéficier de cet avantage, il faudra que vous soyez :

  • Âgé de 15 et 25 ans ;
  • Disposé à vous inscrire dans une auto-école partenaire ;
  • En train de préparer un permis B, A1 ou A2.

Par ailleurs, si vous le désirez, vous pouvez cumuler ce prêt avec d’autres aides publiques.

Sollicitez l’aide pour les apprentis

Vous avez 18 ans et plus ? Vous êtes apprenti et êtes désireux d’avoir votre permis de conduire B ? Sachez que vous pouvez facilement accomplir votre rêve. En effet, il existe une aide de 500 euros que vous pouvez récupérer auprès du CFA. Pour jouir de cette offre, il vous suffira de leur transmettre quelques documents stipulant votre demande. Il s’agit :

  • D’un formulaire de demande d’aide ;
  • D’une copie recto verso de votre pièce d’identité ;
  • D’une copie d’un document comportant les informations de l’école à laquelle vous allez ;
  • D’un RIB.

L’aide pour les apprentis peut également être cumulée avec d’autres prêts pour l’obtention de votre permis de conduire.

Tournez-vous vers l’aide pour les chômeurs

En tant que chômeur, il est souvent difficile d’avoir une situation financière stable. De plus, certains emplois exigent la détention d’un permis de conduire. Si vous désirez obtenir ce dernier, il existe une solution que vous pouvez essayer. Il s’agit de l’assistance financière à la recherche d’un emploi. Le montant qu’il propose peut atteindre les 1 200 euros.

Les conditions qui peuvent vous permettre d’obtenir ce financement sont les suivantes. Avant tout, le demandeur doit être un chômeur classé dans les catégories A, B ou D. Ensuite, il doit être âgé d’au moins 18 ans. Enfin, il doit être déclaré comme étant un demandeur d’emploi depuis au moins six mois consécutifs.

Faites appel à l’aide pour les personnes en situation de handicap

En France, les personnes en situation de handicap peuvent se tourner vers la PCH pour obtenir une aide. Habituellement, cette subvention sert à combler le déficit économique dans la vie de ces personnes. Pour obtenir un permis de conduire, ils peuvent alors se servir de ce fonds pour financer la formation.

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *