Quel est le rôle d’un gestionnaire de flotte automobile ?

Les métiers du transport et de la logistique sont extrêmement variés, pouvant englober chauffeur routier, chef d’entrepôt, cariste, magasinier, préparateur de commandes, chef de quai ou encore gestionnaire de flotte. C’est sur ce dernier que nous allons aujourd’hui nous focaliser en découvrant l’importance de la flotte automobile, les différentes missions de son gestionnaire et les compétences nécessaires pour les exercer correctement.

Rappels de la flotte auto et de ses enjeux

On appelle flotte ou parc automobile l’ensemble des véhicules dont dispose une entreprise et qu’elle utilise dans le cadre de ses activités. Une voiture de fonction, un deux-roues de livraison ou un camion poids lourd sont des exemples de ce qui constitue la flotte automobile.

En devant administrer l’ensemble de ces véhicules, le gestionnaire de parc automobile va intervenir à plusieurs niveaux : conditions de travail et sécurité, finances, conformité à la réglementation en vigueur… Pour ce faire, il est chargé de nombreuses missions au sein de son entreprise, en voici quelques exemples.

Missions du gestionnaire de flotte

gestionnaire de flotte

En termes financiers, le gestionnaire va tout d’abord intervenir quant à l’acquisition du matériel de transport. En coordination avec la direction financière, il va définir s’il est plus intéressant pour l’entreprise d’acheter directement toute ou partie du parc auto, ou bien de passer par un service de location.

Là encore, les différentes options qui s’offrent à l’entreprise vont être étudiées. On trouve de la location sur différentes durées (courte, moyenne ou longue durée) et avec parfois option d’achat une fois le contrat de location échu. Selon les moyens, mais aussi les besoins de l’entreprise, il sera plus stratégique d’acheter comptant, de préférer la location ou de combiner les deux. L’une des missions du gestionnaire de parc auto va alors être de trouver les fournisseurs les plus en adéquation avec les besoins de l’entreprise et négocier avec eux l’achat ou location des différents véhicules disponibles.

Une fois que l’entreprise dispose de sa flotte automobile, le gestionnaire va avoir pour mission d’en assurer la sécurité. Celle-ci passe par l’entretien régulier des véhicules et la vérification de nombreux éléments mécaniques (pression des pneus, efficacité du système de freinage, température moteur etc.). Le gestionnaire de flotte veillera donc à faire procéder au contrôle régulier des véhicules et ensuite s’assurer des éventuelles réparations nécessaires.

Autre domaine d’intervention de ce gestionnaire : l’écologie. Les citoyens, professionnels et pouvoirs publics sont de plus en plus nombreux à chercher à réduire leur empreinte carbone. Or, le transport demeure encore l’une des activités les plus polluantes en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Aussi, le gestionnaire de flotte automobile va chercher différents moyens de réduire l’impact écologique des véhicules qu’il gère. Cela peut passer par une sensibilisation des salariés à une conduite plus souple et donc plus verte (éco-conduite) ou le fait d’opter, quand c’est possible, pour l’achat ou la location de véhicules électriques.

Réduire l’impact environnemental de sa flotte automobile est également essentiel pour se conformer à la réglementation en vigueur (ex : émissions de CO2 par véhicule). Enseigner l’éco-conduite contribuera par ailleurs à diminuer la consommation de carburant et l’usure du véhicule, ce qui présente un double intérêt économique et écologique.

De manière globale, le gestionnaire de flotte automobile doit disposer d’une vue d’ensemble et d’un contrôle total sur le parc de véhicules dont il est responsable.

Compétences et qualités requises

flotte automobile

De nombreuses compétences vont être à mobiliser au quotidien, aussi bien en termes organisationnels que techniques, administratifs, juridiques ou commerciaux. La fluctuation de l’activité et de la réglementation concernant les véhicules va par exemple nécessiter des qualités comme la faculté d’adaptation et une bonne réactivité.

En étant amené à échanger aussi bien avec les fournisseurs que les salariés, voire avec des acheteurs potentiels des véhicules ainsi que les assureurs, le gestionnaire de flotte va devoir faire preuve d’un réel sens commercial et de compétences en matière de communication et de négociation.

Afin d’administrer la logistique des véhicules, assurer leur entretien et garantir leur bon fonctionnement, il devra bien sûr faire preuve de rigueur et d’organisation au quotidien pour permettre une gestion optimale de la flotte automobile et du nombre de véhicules qui lui sont confiés, et qui peut parfois être considérable.

Avatar photo

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *