Voici toutes les étapes à suivre en cas de bris de glace

Les conducteurs de véhicules sont tous exposés à des risques d’accident de la route. Dans tous les cas, les dégâts sont inévitables. C’est notamment le cas des dommages visibles comme le bris de glace. Il est important de le réparer rapidement pour se prémunir des incidents plus graves. Voici toutes les étapes à suivre.

Souscrire une assurance bris de glace

La souscription d’une assurance bris de glace demeure indispensable, que ce soit pour les professionnels ou les particuliers. Il s’agit d’une sorte de bouclier contre les imprévus rencontrés sur la route. Les dégâts matériels sont souvent inévitables en cas d’accrochage. Il ne faut surtout pas prendre le risque de conduire avec un pare-brise fissuré. La visibilité étant réduite. Les risques d’accidents plus graves sont plus élevés. Il est interdit par la loi de conduire avec une vitre craquelée, surtout si la fissure fait plus de 30 cm. Afin de garantir un meilleur confort de conduite, la réparation du pare-brise cassé s’impose. Et cela doit être fait dans les plus brefs délais.

Il existe aujourd’hui différentes sociétés spécialisées dans la réparation de bris de glace. Les meilleurs prestataires proposent souvent un service d’intervention rapide. La réparation et le changement de pare-brise endommagé figurent parmi leurs prestations principales. Pour en bénéficier, il faut être assuré par une compagnie d’assurance. Même si les dégâts ont été infligés par des voyous, cela demeure indispensable. À noter que l’assurance bris de glace est une garantie tout comme les autres. Elle prend la forme d’une indemnisation couvrant les parties vitrées du véhicule assuré. Il s’agit généralement des vitres latérales, des rétroviseurs, des clignotants, de la lunette arrière. L’assurance bris de glace couvre également les phares, le toit ouvrant ainsi que d’autres ampoules (externes).

Faire une déclaration de bris de glace dans les délais fixés

La garantie bris de glace demeure optionnelle, certes, mais permet de bénéficier d’une couverture d’assurance complémentaire. Elle offre une plus grande tranquillité d’esprit aux conducteurs. Malheureusement, une responsabilité civile ne suffit pas pour couvrir des dommages visibles sur les vitres d’un véhicule. Sans l’assurance bris de glace, ils sont à la charge du chauffeur (le propriétaire). La prochaine étape consiste à déclarer le bris de pare-brise. La déclaration du sinistre peut se faire par courrier ou sur Internet. Elle doit être envoyée à l’assureur dans les cinq jours ouvrés suivant l’incident. Afin d’accélérer le processus d’indemnisation, mieux vaut effectuer sa déclaration de sinistre en ligne.

Différentes options de réparation ou de changement pare-brise sont proposées par les assureurs. En général, l’assureur envoie une équipe professionnelle sur place pour s’occuper de la tâche. Dans ce cas, la prestation de services sera facturée par la compagnie d’assurance elle-même. Il existe également une autre option consistant à faire appel à des professionnels de confiance. Les dépenses seront à la charge de l’assureur, en contrepartie d’un remboursement adéquat. Il suffit de transmettre la facture à son assureur. Il s’occupe du reste. Lorsque les dégâts sont irréparables, le remplacement de la vitre cassée s’impose. C’est notamment le cas quand les fissures (plus de 30 cm) altèrent la visibilité du conducteur. Logiquement, les coûts d’une simple réparation sont élevés par rapport à celui d’un remplacement.

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *