Comment bien choisir son antivol pour moto ?

Que vous n’ayez pas de garage ou que vous soyez obligé de laisser votre moto pour aller vous promener ou faire quelques courses, l’antivol moto est un accessoire indispensable. Le vol de moto se révèle très facile, il est donc important d’assurer la protection de son véhicule. Cependant, plusieurs moyens de protection existent : chaîne, antivol en U, bloc disque… Le choix peut s’avérer difficile. Pour vous aider à choisir, nous vous donnons les informations importantes à connaître avant d’acheter un antivol moto.

Les différents types d’antivol pour moto

Les antivols moto sont nombreux et chacun d’eux a ses avantages et ses inconvénients, selon l’usage que vous en ferez.

Le bloc-disque  

C’est sûrement l’antivol qui prend le moins de place lors de vos trajets. Son fonctionnement est simple : il vient se verrouiller sur le disque. Ainsi, si quelqu’un essaye de pousser la moto, le bloc disque tape contre l’étrier de frein et rend le déplacement impossible, obligeant la personne à soulever la moto. Votre moto est protégée des vols qui ne sont pas planifiés, mais attention ! le bloc disque ne protège pas du vol par camionnette pendant lequel votre moto sera soulevée pour être emportée.

Il peut se présenter sous deux formes différentes : celle d’un bloc qui vient se glisser sur le disque de frein ou la forme d’un petit U qui permet de venir verrouiller un câble ou une chaîne. 

Mais attention, n’oubliez pas de retirer le bloc-disque de votre moto avant de démarrer pour reprendre la route.

La chaîne

La chaîne est parfaite en complément d’autres antivols tels qu’un bloc-disque ou un antivol en U. Elle permet d’étendre la portée de l’antivol et de solidariser la moto à un élément du décor. Ainsi, la sécurité de votre moto sera doublée puisqu’elle ne pourra pas non plus être soulevée facilement du sol pour être emmenée dans une camionnette.

Cet antivol est parmi les moins encombrants et les plus légers, la chaîne se transporte facilement lors de vos déplacements. Cependant, elle a la réputation d’être moins solide et plus facile à briser qu’un antivol en U ou qu’un bloc-disque, même si ces dernières années la qualité a considérablement évoluée. 

L’antivol en U

Cet antivol est réputé comme étant le plus solide et le plus résistant puisqu’il est difficilement fracturable. Si vous souhaitez doubler la protection de votre moto, prenez un antivol en U assez grand pour pouvoir le fixer à un élément de votre environnement. 

L’antivol en U possède néanmoins un inconvénient : sa solidité l’amène à prendre plus de place et à peser plus lourd lors du transport. Mais il reste l’incontournable des antivols moto. 

Les alarmes et traceurs GPS

Les alarmes et traceurs GPS viennent en complément d’un antivol déjà présent sur votre moto.

L’alarme se distingue par sa force de dissuasion. Prévue pour sonner de façon assourdissante au moindre déplacement de la moto lorsqu’elle est activée, elle dissuadera bien vite le voleur de continuer son méfait. Vous pouvez trouver des alarmes qui poussent la protection encore plus loin et qui coupent l’allumage de la moto, rendant tout démarrage complètement impossible.

Se présentant sous la forme d’un petit boîtier à venir placer sur un endroit de votre moto, le traceur GPS vous permet de géolocaliser votre véhicule en direct. De cette manière, si un voleur réussit à déplacer votre moto malgré les protections, vous serez alerté grâce à une notification et le suivi de votre moto n’en sera que facilité.

Les éléments essentiels lors de l’achat d’un antivol moto

Acheter un antivol moto homologué

Afin de respecter les contraintes données par votre assureur, il est important d’acheter un antivol moto homologué. Deux choix s’offrent alors à vous : l’homologation NF et recommandé par la FFMC ou l’homologation SRA. 

Lorsque vous avez acheté votre antivol moto, il est impératif de garder la facture. Celle-ci servira de justificatif pour prouver la protection de votre moto en cas de vol. Cependant, il faut être prudent lors de l’achat. Beaucoup d’assureurs ne prennent en compte que les antivols homologués SRA. Il est préférable de vous renseigner auprès de votre assureur avant l’achat pour être sûr qu’en cas de vol, votre assureur prendra votre antivol en compte.  

Le poids et les dimensions

En fonction de votre besoin, la taille de l’antivol a son importance. Pouvoir attacher votre moto à un élément extérieur pourra se révéler très pratique pour augmenter la protection. De plus, si vous êtes limités dans vos capacités de transport, un antivol compact et léger sera plus adapté. Lors de votre achat, si deux antivols ont des capacités de protection et une homologation similaires, n’hésitez pas à comparer leur poids et leurs dimensions afin d’acheter le plus adapté à vos besoins. 

La gamme de prix

Le prix peut être un facteur qui joue un grand rôle lors de l’achat d’un antivol. En fonction du type d’antivol et de la qualité, les prix peuvent varier considérablement.

  • Entre 10 et 150 € pour un antivol bloc-disque ou bloc-disque et chaîne
  • Entre 25 et 150 € pour un antivol en U
  • Entre 20 et 180 € pour un antivol de type chaîne
  • Entre 100 et 300 € pour une alarme ou un traceur GPS

Bien qu’il peut être tentant d’acheter l’antivol le moins cher, il vaut mieux augmenter le budget si possible et s’assurer une protection de qualité plutôt que de risquer le vol de la moto dès la première sortie.

Avatar photo

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *