À partir de quand est-ce que le permis provisoire est-il valide ?

En cas d’admission à l’examen pratique du permis de conduire, un acte est délivré aux admis afin de leur servir quoi de droit. Ce document atteste la capacité du conducteur à pouvoir respecter les grandes règles de la circulation sans créer des dommages à autrui. Cependant, le permis provisoire possède une utilisation à durée limitée. Quelle est la validité de ce document ? Peut-on conduire avec un certificat provisoire expiré ? Nous vous apportons quelques éléments de réponse dans cet article.

Qu’est-ce que le permis provisoire ?

Le permis provisoire est une attestation officielle qui autorise un néo conducteur à utiliser un véhicule dans la circulation. Ce document provisoire atteste les aptitudes du propriétaire à pouvoir conduire les automobiles correspondant à la catégorie mentionnée sur le certificat.

Sur le permis provisoire, plusieurs informations s’y trouvent. Elles rendent valide l’acte et évitent toute déconvenue avec les agents lors des contrôles routiers. On retrouve sur ce document :

  • La mention favorable qui justifie la réussite
  • L’évaluation détaillée
  • La date de réussite à l’épreuve pratique
  • La note obtenue

Il faut souligner que tout détenteur du permis provisoire doit obligatoirement avertir les autres conducteurs de son état de nouveau conducteur. Pour signifier cela, ils doivent apposer, à l’arrière de leur véhicule, le macaron « A » ou la mention « jeune conducteur ». Pour toute préoccupation, n’hésitez pas à consulter servicepermisdeconduire.fr

Validité du permis provisoire

Le permis provisoire est délivré, par la poste ou par mail, le jour où le candidat réussit son épreuve pratique de conduite. La validité du document prend donc effet à compter du moment de délivrance de l’acte par l’inspecteur formateur.

Ce certificat provisoire possède une durée d’utilisation de 4 mois avant d’être remplacé par le permis probatoire délivré par les autorités en charge. Toutefois, rappelons que ce document n’est pas reconnu en dehors de votre pays de résidence. Il vous faudra patienter jusqu’à l’obtention du permis définitif avant de conduire hors de vos frontières.

Permis de conduire : risque encouru après sa validité

vue conducteur sur la route avec sa voiture

Après avoir reçu son permis provisoire, le candidat a le droit de l’utiliser pendant 4 mois rigoureusement. Au-delà de cette limite, les détenteurs de l’acte se verront verbaliser par les agents de la gendarmerie. Les sanctions peuvent aller d’une simple réprimande, avec obligation de présenter son permis définitif, à une amende de plus de 130 €.

Par ailleurs, certaines compagnies d’assurance ne couvrent pas les incidents causés par les conducteurs ayant leur pièce non à jour. Tout accident causé après le délai de validité du permis provisoire sera à la charge du responsable.

Permis provisoire et permis probatoire : quelle différence ?

Le permis provisoire est un acte qui joue le même rôle qu’un acte définitif qui vous autorise à conduire dans la circulation. Il est délivré après la réussite à l’examen de conduite. À la suite de ce certificat provisoire, le candidat reçoit son permis probatoire.

Le permis probatoire est destiné au tout nouveau conducteur ou ceux dont le juge a annulé le document. Le détenteur de ce type de document doit se conformer à certaines exigences au risque de se voir retirer des points jusqu’à invalidation totale de son acte.

Que faire en cas de perte d’un permis de conduire ?

Si, après avoir reçu votre permis de conduire définitif, vous le perdez, il existe des moyens de le dupliquer en ligne. Pour cela, n’hésitez pas à demander assistance afin d’entrer en possession d’un nouveau document attestant vos capacités à conduire.

À noter aussi que la plateforme vous aide à modifier les informations contenues sur votre permis de conduire, si celles-ci ne correspondent pas.

Avatar photo

Univers Passion

Univers Passion, la passion de l'Auto moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.